La Citadelle de Doullens

Chef d'oeuvre de l'architecture militaire

des 16e et 17e siècles

 

Un siècle avant VAUBAN !

 

Un peu d'Histoire ...

 

Au début du 16e siècle, François Ier est en guerre contre Charles Quint, roi des Espagnes (1516) et empereur du Saint Empire Romain Germanique (1520), qui possède les Pays-Bas, les Flandres et l’Artois.

La Picardie, alors frontière Nord du royaume de France, est régulièrement dévastée par les troupes espagnoles et c’est pour protéger cette frontière que François Ier dota Doullens d’une importante et luxueuse citadelle de grés dès 1530.

 

Rendu nécessaire par la puissance de l’artillerie à poudre, cet ouvrage fait transition entre les châteaux forts du Moyen Age et les futures citadelles bastionnées de Vauban, 1 siècle plus tard.

 

En 1659, le Traité des Pyrénées rattache l’Artois à la France. La citadelle perd alors son statut militaire et se transforme en différents lieux de détention : assignation à résidence, prison d’État, maison de préservation de jeunes filles, puis prison pour femmes.

 C’est d’ailleurs du haut des remparts qu’Albertine Sarrazin, célèbre écrivain, s’échappa en avril 1956. Elle fit le récit de cette évasion dans son roman "L’Astragale".

Durant la première Guerre mondiale, la citadelle, située seulement à 30kms de la ligne de Front, est occupée par un hopital militaire canadien. Durant la seconde guerre, elle reçu d'innombrables prisonniers politiques ennemis du régime Nazi. A partir de 1943, un blockhaus est construit pour abriter un poste de commandement de missiles V1.

Enfin, après l'indépendance de l'Algérie en 1962, les harkis furent les derniers occupants de la citadelle.

 

Aujourd’hui, propriété du Conseil Général de la Somme, la citadelle de Doullens est gérée par la Communauté de Communes du Doullennais.

Hormis l’activité touristique, la citadelle s’anime tout au long de l’année et accueille de nombreuses manifestations : championnants de VTT, de moto-cross et de tir, concentration de voitures anciennes, festivals musicaux et culturels. Ne manquez pas la célèbre Fête des Plantes du Nord de la France (JDJA) qui a lieu chaque dernier week-end de mai.

 

Visitez la citadelle

 Découvrirez, en visites guidées, l'intérieur de la citadelle, ses murailles de grés uniques en France, ses bastions en As de pique, ses anciennes prisons pour femmes et son réseau de galeries de contre-mines intact.

 

 ------------

 

Visites guidées en juillet-août :

du mardi au samedi : à 14h30 et à 16h30

 

 ------------

 

 Promenade des remparts

  Toute l'année, circuit libre autour des remparts (1.7kms)

brochure historique gratuite et audioguide disponible

à l'office de tourisme

 

Tarifs :

 

Adlute : 5€ / enfant -12 ans : 3€

Groupes : à partir de 15 personnes ; cliquer ici

 

Chiens tenus en laisse acceptés

 

 

En savoir plus sur les citadelles consultez le site des villes fortifiées

                                                                                 Retour page "Visiter"